les débuts

Saint Suliac, Bon Secours, le Havre de Rothéneuf, c'est dans le pays malouin que j'ai commencé à naviguer, lors des étés chez mes grands-parents. Très vite accro, j'ai continué à apprendre la voile aux Glénans où l'ambiance et le côté "école de vie" m'ont plu tout autant que les séances sur l'eau. J'y ai passé des moments magiques d'abord en tant que stagiaire, puis comme moniteur de voile.

J'ai commencé la compétition en Australie lors de mon année d'études à Melbourne. Je m'entrainais chaque semaine pour ensuite participer à mes premières courses au large dans le célèbre Détroit de Bass.

En 2013 je rejoins Philippe Bourgeois et sa super équipe à bord de l'A35 Dunkerque. Je vais alors vite progresser aux contacts de ces marins expérimentés en participant aux grandes courses du circuit IRC : Ar Men Race, Spi Ouest France, Fastnet Race, Commodore's cup. De là je me suis senti prêt à me lancer en solitaire !

MétéorologuE

Au sein de Météo-France, je suis responsable de la prévision sur une large partie nord du pays. Mes missions sont variées. Je rédige des bulletins techniques, j'élabore la carte de Vigilance, ou je fournis des informations météo à d'autres services de l'état comme les pompiers ou la sécurité civile.

Pour le compte du service Météo-France Sports, je réalise des prévisions météo pour des skippers mais également pour les organisateurs de grands évènements sportifs impactés par la météo comme les tournois de tennis ou les sports automobiles. J'ai notamment collaboré avec Charlie Dalin lors de sa saison 2015 sur le circuit Figaro.

on lâche rien

Mon mode de fonctionnement, ma manière d'avancer, ma façon de surmonter les difficultés, je ne lâche jamais rien.

Au cours de mon premier projet de course au large, en visionnant les vidéos embarquées, je me suis aperçu que je me répétais cette expression en permanence.

Je l'utilise maintenant pour transmettre mon énergie, la partager avec mes proches, mes partenaires.

© Pierre Le Roy 2020