• Pierre Le Roy

Départ Route du Rhum 2018

Vous savez sans doute que quelque-chose se prépare en ce moment à Saint Malo... et oui dimanche ce sera le départ de la Route du Rhum. On entend déjà que le départ pourrait être décalé. Voici mes petites réflexions matinales sur le sujet.


En ce moment la situation est assez agitée sur l'Atlantique nord avec des dépressions qui se succèdent et donc il y a un risque de coup de vent, voire de tempête. Avec les données de ce matin le départ ne devrait pas poser de problème.


Les concurrents (entourés en rouge) devraient avoir un vent globalement de secteur sud (donc une mer plutôt calme). Dans les premières heures, un front pourrait les concerner avec une bascule du sud à l'ouest (front : trait orange, vents : flèches oranges). Comme tous ces éléments sont générés par la dépression D1 qui s'éloigne vers le nord-est, cela ne devrait pas être trop méchant. Les soucis sont pour plus tard, mardi.



Les dernières données suggèrent qu'une autre dépression, D2, va circuler sur l'Atlantique et générer un fort vent de nord-ouest (potentiellement 40 kts en vent moyen...) et une mer difficile (8 à 10m et croisée...). La zone de vent fort est entourée en orange.

Un des soucis pour les organisateurs est que dans ce type de situation la route la plus rapide est d'aller "chercher ce vent de nord-ouest" (trajectoire en rouge). Alors bien sûr les skippers vont évaluer les conditions et le risque de passer si près de la dépression, mais les organisateurs ne peuvent pas exclure que certains partent droit au carton ! Pas évident, évident...

D'un point de vue technique météo, on peut ajouter : - la trajectoire des dépressions aussi loin est très incertaine. Dans une situation comme celle-ci, avec les dépressions qui se succèdent, l'incertitude devient importante dès le second système, donc pour mardi prochain.... - on a quand même des nouvelles techniques pour avoir quelques éléments utilisables, comme la prévision d'ensemble. Par exemple il semble que sur la route des concurrents on ait un risque de rafales à plus de 30 kts de 60%, et de rafales à plus de 50 kts à 30%. - Les prochaines infos météo seront dispos en fin d'après-midi aujourd'hui. D'un point de vue organisateurs, il y a d'autres éléments à prendre en compte : - différentes classes cela veut dire différents seuils aux conditions rudes et différentes vitesses de progression, Les IMOCA et les petits de la classe Rhum ne vont pas rester aussi longtemps dans la zone de vent fort et ne supportent pas les mêmes conditions. - quelle est la dead-line pour décaler le départ ? - est-ce qu'on peut faire un départ décaler selon les classes (je ne sais pas si c'est prévu dans les IC) ? - est-ce qu'un stop obligatoire est envisageable pour certaines classes comme lors de la Transat Jacques Vabre il y a quelques années ?

Affaire à suivre...


La suite de mes cogitations est ici. Ou si vous souhaitez découvrir une application des prévisions d'ensemble, c'est ici.


PS : les images sont issues du logiciel Adrena Navigation Software, et les prévisions sont celles du CEP de ce matin (30 octobre 2018).

© Pierre Le Roy 2020