• Pierre Le Roy

Pornichet Select : le bon coup !

Je fais une très bonne première nuit sur la Pornichet Select 2019. Voilà les explications.

On quitte Belle-île direction Yeu sous grand spi avec un vent au nord-ouest (flèche orange). Je suis un peu derrière le paquet de tête (rond blanc). Vu la direction du vent on ne peut pas faire route directe, tout le monde plonge plein sud. On attend une bascule à droite durant la nuit.


Petit rappel : au portant quand le vent bascule à droite (ici du nord-ouest puis nord puis nord-est), on commence toujours par le bord tribord amure.


Point météo

On sort d’une situation dépressionnaire avec un vent de nord-ouest soutenu à l’arrière de la dépression. On arrive dans une situation anticyclonique avec la poussée d’une dorsale et un vent qui doit s’établir au nord-est en cours de nuit.


La question stratégique

On empanne quand ? Quand est-ce qu’on se met en babord amure pour faire route vers l’est ou le sud-est si le vent le permet ?

Les risques :

  • si on empanne trop tôt (en violet) : le vent est encore trop « ouest »-nord-ouest, et on on fait une route en travers de la piste pendant que les autres se rapprochent beaucoup plus rapidement de Yeu en restant tribord amure.

  • si on empanne trop tard : comme dans la nuit le vent doit s’établir au nord-est, on risque de se retrouver carrément au prés en arrivant à Yeu. En plus en empannant tard on s’écarte fort de la route directe (trait rouge fin) ce qui est toujours risqué.


Un autre élément météo pour prendre sa décision : on doit se demander comment va se faire la transition entre le vent de nord-ouest et le vent de nord-est, notamment s’il y aura une zone sans vent ? Bref c’est jamais simple…..

Dans ma préparation, je m’étais donné des repères de direction de vent et un timing pour l’empannage.

A minuit le vent est beaucoup plus à droite que prévu, je ne pensais pas devoir empanner si tôt… Personne n’a encore empanné, il y a juste le 903 qui s’est décalé… Si j’y vais maintenant est-ce que je vais me retrouver seul ce qui est risqué (si je me plante, je me plante seul !) ou d’autres vont-ils me suivre ?

J’ai confiance dans mon analyse de départ, je suis encore lucide (on est parti depuis moins de 18h), je refais le raisonnement trois fois, bon ben on y va… J’empanne, le 903 aussi a empanné, et je ne vois pas Ambrogio (le 943). Et personne d’autre ne suit… bon on est presque tout seuls... C’est parti pour quelques heures de stress ce qui ne me déplaît pas. L’adrénaline me tient bien éveillé, je fais marcher le bateau au mieux.


Je ne fais pas encore route directe vers Yeu (flèche blanche) mais j’espère toujours ce vent de nord-est qui me mettrait à égalité avec les autres, voire devant. Les autres empanneront environ 45 minutes plus tard.

Verdict

Le vent de nord-est est rentré progressivement sans vraiment de molle, j’ai pu me mettre en route directe vers Yeu, doubler un bon paquet de concurrents, et me retrouver dans le top 5 en arrivant sous Yeu.


Ca c’était le bon coup de la Select, à un autre moment j’ai été nettement moins inspiré… c'est ici


Pour voir autre bon coup, avec l'effet du courant cette fois, c'est ici


Et sinon la vidéo de cette course est ici.

© Pierre Le Roy 2020